Pour saluer les cent ans du vieux lion #2

La Vie d’artiste, 1950

Les années de dèche du chanteur maudit, les paroles sont de Ferré et Francis Claude, un directeur de cabaret rive gauche. La dèche, Léo a connu. On l’a déjà dit, il enregistre son premier disque à 34 ans quand la plupart des chanteurs « sortent » plus tôt (ou ne sorte pas du tout). Il a réussi à fourguer quelques titres à droite à gauche (La chanson du scaphandrier à Henri Salvador, Les amants de Paris à Edith Piaf…) mais il vivote au grès d’engagements aléatoires (par exemple, suite à un engagement à la Martinique en 1947, il mettra 6 mois à rentrer à Paris faute d’argent).

Thiéfaine (dont l’admiration pour le vieux lion est bien connue) fera une version glauquissime de cette vie d’artiste avec La Dèche, le twist et le reste, en 1978.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s