Anthologie subjective de la chanson francophone #4

Feu, Chatterton !, Fou à lier, 2015

Guitare twangy 60’s à mort dès l’intro et basse ronflante. Puis vient le texte, très 2010’s lui, avec ses « extas merdiques ». Refrain catchy, ad lib en liberté, en mêlant les influences de Duane Eddy et de la Chanson Française classique, Feu Chatterton ! réussit là la synthèse difficile du rock et du français. Chapeau !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s