Nobel Bob #3

Blind Willie McTell : (inédit, 1983, publié in The Bootleg Series, Vol 1-3: Rare & Unreleased 1961-1991,1991)

Les années 80 sont les grandes années de la lose pour Zimbo. Après une conversions au christianisme, des albums et des tournées prosélytes (Bob n’enregistrait que des gospels et ne chantait que ça sur scène, pas une seule chanson de son back catalogue n’entrant dans la composition des set-lists), forcément, au bout d’un moment, ça lasse. Du coup le public se fait rare. Par mesure de rétorsion, Bobby, vengeur, n’enregistre que de très mauvais disques et, surtout, omet d’y mettre ses meilleures chansons. Comme ce Blind Willie McTell, superbe hommage aux bluesmen itinérants des années 20 & 30, qui étaient nés dans l’esclavage (« saw the ghosts of Slavery Ships ») et erraient de chantier en chantier pour chanter dans les juke joints le samedi soir. Il aurait du figurer sur Infidels, produit par Mark Knopfler (c’est lui qui tient la guitare sur le titre) et vaut bien à lui seul tout le reste de l’album, ainsi que les 2 ou trois précédents et suivants. On ne la découvrira que 10 ans plus tard, sur le premier coffret des Bootleg Series, qui semblait une raclure de fonds de tiroirs et qui était en fait le coffret de gemmes de notre vieil oncle d’Amérique…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s