On sait jamais comment i’s’appellent #4

Ils ont les deuxièmes voire les troisièmes rôles, ils ont des tronches, des voix (quand ils ont quelques lignes), ils meurent à la deuxième bobine, se prennent des baffes ou les pieds dans le tapis, on connait leurs visages, rarement leurs noms. Les Agafarots réparent cette injustice (car les Agafarots n’aiment pas les injustices).

Marcel Bozzufi (1928-1988) :

c’est le tueur psychotique international des années 70. Il a joué dans des chefs d’œuvres (French Connection, Z, Le Deuxième Souffle) et une flopées de nanars internationaux, rarement des rôles de mec sympas (dans Z, c’est lui qui tue Yves Montand, et à l’époque, tuer Yves Montand dans un film, c’est un sacré mauvais karma), souvent des rôles de truands, parfois des rôles de flics. Il fut aussi la voix française de Paul Newman, Charles Bronson, Lee Marvin (dans The Wild One / L’équipée sauvage). Il réalisa un film avec un casting plutôt coquet. Il fut l’époux de Françoise Fabian et mérite, à ce titre, le respect éternel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s