Nobel Bob #8

On ne va pas se demander ici si Bob est légitime, s’il est l’héritier d’Homère, d’ Eric von Schmidt ou de Chuck Berry, chantons simplement la gloire du premier Nobel que tout le monde connaît et que personne n’a lu !

Girl from the North Country (in The Freewheelin’ Bob Dylan, 1962)

C’est encore le Boby avec sa guitare en bois, son visage poupin et ses chansons d’amour. Celle-ci est presque autobiographique. Bob vient du Nord, d’Hibbing, Minnesota, et en partant il a bien dû laisser quelques cœurs brisés. Alors il les salue de loin, ces béguins d’ados, que le jeune Robert Zimmerman a du abandonner pour devenir Bob Dylan. La version Hugo Frais est, comme souvent dans ses adaptations de Zimbo, un décalque assez parfait de l’original.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s