Anthologie subjective de la musique américaine #13

William Z. Villain : Anybody Gonna Move (2017)

C’est le #13, c’est le début de l’année, alors autant se lancer : l’album de M. Traitre (villain dans la langue de Keith Richards) n’est pas encore sorti, mais, en ce qui me concerne, je l’attends avec une impatience non dissimulée (qui sera peut-être à la hauteur de la déception, mais c’est ça qui reste bien avec le ouakènouol, on attend encore des trucs fabuleux, et, à part avec le ouakènouol, vous en connaissez, vous, des trucs fabuleux?).

Avec sa dégaine de mac des années 50 et son nom de méchant dans une mauvaise serie B, M. Villain est attendu au tournant!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s