Alain (térieur de) Bashung #O

1ers titres (1966-1978) : Baschung avant Bashung

Il a ramé, Alain. Il aurait pu être dans l’équipe olympique d’aviron. Jugez plutôt : ci-dessous, le premier titre date de 66, Gaby sortira en 79 et sera un tube l’année suivante, soit presque 15 piges à hanter les souterrains du bizeness, à faire des piges pour Dick Rivers (veridick), à chanter Robespierre dans La révolution française. Alain, c’est le roi de la pagaie, le Gérard D’Aboville du chobize…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s