Clint #1

  1. Josey Wales, hors la loi (The Outlaw Josey Wales, 1976)

Ce n’est pas le premier film de Clint, ni même son premier western, mais, à mon sens, c’est sa première réussite majeure en tant que réalisateur. Il ne devait d’ailleurs pas le réaliser, ce devait être Philip Kaufman, qui , par ailleurs, signe le scénario. Mais des divergences de vue sur le traitement ont mené sur le renvoi de Kaufman :

« C’est moi qui l’avais engagé pour réécrire le script et le réaliser. Son travail de scénariste était excellent, mais au tournage il s’avéra que nos points de vue différaient totalement. J’avais investi mon argent personnel pour acheter les droits du livre, passé beaucoup de temps à développer ce projet, conçu une vision précise de ce que devait être le film. L’approche de Phil était sans doute fondée, peut-être meilleure, mais ce n’était pas la mienne, et je m’en serais voulu si le résultat n’avait pas correspondu à ce que j’espérais » Clint Eastwood, Positif, janvier 1985.

Josey, c’est un loner, un poor lonesome cow-boy, un type qui a tout perdu, mais qui va tout regagner sans même le faire exprès. La présence de Chief Dan George, chef des Tsleil-Waututh, est un des atouts non négligeables du film. Et pour une fois la VF rend plutôt justice au film.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s