Les Orgueilleux : ¡qué calor!

Inspiré d’un roman de Jean-Paul Sartre (qui retirera son nom du générique entre autre parce que l’histoire du roman se situe en Indochine etcelle du film au Mexique), Les Orgueilleux  révèle des scènes inattendues mais qu’il faut voir absolument : la scène où Gérard Philipe danse de manière grotesque et la séquence où Michèle Morgan se rafraîchit avec le ventilateur font figure d’anthologie du cinéma français. Il y a de quoi !

Résultat de recherche d'images pour "les orgueilleux"

Michèle Morgan (j’avais entendu dire qu’elle avait eu une maison dans le Minervois) joue le rôle d’une Nelly comme dans le Quai des Brumes.

Un film d’atmosphère : chaleur, humidité et bruits…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s