Le K des Kinks #1

“Beatles ou Stones ?

-Kinks, mec, Kinks!”

All Day and All of the Night ( Ray Davies, 1964)

Follow Up de l’immense You Really Got Me qui inventa le Hard Rock sans même le faire exprès, All Day and All Of The Night est empli de la même fureur turgescente et de la vigueur adolescente que son illustre prédécesseur. Riff imparable, largement pompé par les Portes quelques années plus tard, paroles d’une simplicité lubrique (Fille, je peux pas me contenter d’être avec toi seulement dans la journée, hé, hé) magie de la nuit et de ses promesses sensuelles (un invariant du ouakènouol) et surtout look imparable, ni propret façon Biteulse, ni cradoque, version Stones, juste un peu bizarre, chemises boutonnées, trognes pas aimables, kinky quoi…Bientôt, les chemises à jabots et les vestes de chasse … mais n’anticipons pas

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s