RockFlicks #1

Graine de violence (Blackboard Jungle, Richard Brooks, 1955)

On ne sait guère si Graine de violence (la Jungle du Tableau noir en VO) de l’excellent, et trop injustement méconnu, Richard Brooks restera dans l’histoire, ni même si ce sera pour son approche audacieuse voire carrément gauchiste de la sociologie de la délinquance dans l’Amérique d’Eisenhower ou pour la présence à son générique (tout aussi audacieuse) d’un des premiers tubes du ouakèneouol naissant, à savoir Rock around the Clock du poupin trentenaire country Bill Haley (homme qui, s’il avait le charisme d’un chou fleur, avait néanmoins de l’humour, vu qu’il était accompagné par Les Comètes—Haley / Comète, vous avez 1 minute, pas plus**). Toujours est-il que rien que pour ça, il est digne de figurer en bonne première place (chronologique du moins) de cette liste de films rocks. Pour la petite histoire, Evan Hunter, le scénariste et auteur du roman adapté, n’est autre qu’un des pseudo de l’immense Ed McBain (de son vrai nom Salvatore Lombino) immortel auteur (décédé en 2005) des Chroniques du 87e District, ancêtre de tous les Police Procedurals (fictions de procédure policière), de Hill Street Blues aux Experts en passant par Sur Ecoute (The Wire) et Navarro.

** : la solution ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s