Alain(térieur) de Bashung #5

Rebel (1981)

Selon l’impayable duo Bashung / Bergman, Rebel est une petite moquerie à l’encontre de Bernard Lavilliers—enfin c’est comme ça que ça a commencé. Notre Nanar de la chanson n’est pas à ça prêt, il a essuyé les moqueries à diverses reprises, souvent avec le sourire (mais pas toujours). Il n’empêche que, mine de rien, en creux, le « Je serai toujours cet étranger » qui ouvre le bal semble aussi coller à la peau du Bashung et que la suite ne le dément en rien : clin d’œil à Tino Rossi, petits soucis avec l’alcool, rupture soudaine, calembours capillotractés, on a l’impression d’un autoportrait…En attendant La petite entreprise B/B tourne à plein régime, du coup le virage va être dur à négocier…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s