Le petit taureau de retour #2

Les Don Juan (1962)

Encore une collaboration Nougaro / Legrand. On est dans le jazz qui jase avec un swing indubitable. Mais ce qui marque c’est l’écriture Nougaro, totalement neuve, totalement jazz. On est pas dans le jeu de mots et pourtant il est indéniable qu’il joue avec. On est pas dans le calembour et pourtant ça rebondit de droite et de gauche. Le Toulousain maitrise ses tropes majeurs (métaphore, métonymie, synecdoque) et mineurs et en joue comme personne. Un style est né.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s