Les films d’espions que j’aime : Le Pont des Espions

Le Pont des espions (réalisateur Steven Spielberg, scénaristes les Frères Coen) évoque un épisode de la Guerre Froide, une histoire vraie d’échange d’espions en 1962 entre l’URSS et les Etats-Unis.

Spielberg réalise un film subtil en fait, même s’il peut paraître un peu linéaire par moments : un film d’espionnage à l’ancienne qu’on regarde tranquillement de son poste télé-frontière, où on est beaucoup dans les attitudes, beaucoup dans l’attente et peu dans l’action ; le monde de l’espionnage y est crédible à fond. Le pont de Glienicke qui relie Berlin à Potsdam est à lui seul un décor de films d’espionnages.

Et il y a beaucoup d’idées qui peuvent être associées à l’image du pont.

Juste un petit détail qui n’a aucune importance : on sent que la partie reconstitution du Mur de Berlin a été tournée ou en Pologne ou un autre ex-pays de l’Est).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s