Bug : Glauque Story

Pourquoi Ashley Judd reste-t-elle toujours aussi belle même dans un rôle pas facile de démence jusqu’à se sentir infestée d’insectes qu’elle est seule à voir…?

Bug est un film sur la paranoïa mais pas que. Puisqu’il y a une histoire d’amour. Et ça ne s’appelle pas Coup de foudre à Notting Hill. C’est du Friedkin. C’est quand même glauque.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s