La Chasse : pris à la gorge

Au sein d’une petite ville danoise, un éducateur est victime d’un mensonge venant d’un enfant qui l’accuse d’agression sexuelle. Il devient le maudit de toute la communauté.

On pense bien sûr à Jacques Brel dans « Le risque du métier » de André Cayatte  et le caractère sacré donné à la parole d’un enfant qui peut détruire plusieurs vies.

Dans « La Chasse« , la communauté et l’individu lié à au groupe qui le condamne d’office restent au coeur de la réflexion.

Le film de Vinterberg ne s’embarrasse pas de débordements inutiles. C’est sobre et réaliste. L’interprétation de Mads Mikkelsen (prix d’interprétation masculine à Cannes en 2012 pour ce rôle) est impeccable. Il joue juste sans en faire des tonnes. Il est crédible.Certains acteurs (ou soi-disant acteurs) pourraient s’en inspirer. 

Sobriété et crédibilité. Résultat la situation prend à la gorge.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s