Neil, toujours Jeune #1

Burned (Buffalo Springfield, 1966)

Sur le premier album de Buffalo Springfield, c’est For What It’s Worth, de Stephen Stills qui marque les mémoires. Un jeune Mr Jones hippisant voit bien que There’s something happening here / what it is ain’t exactly clear (Il se passe quelque chose ici / on sait pas trop ce que c’est). On retrouvera ces interrogations peu précises sur toutes les BO de films et documentaires consacrées aux émeutes et autres manifs aux Etats Unis entre 1966 et 1975. Neil, qu’on reconnait sur la photo avec son pull de NoLife sa  tête qui dépasse celles de tous les autres, lui, est brûlé. C’est la première fois, mais, on le verra, pas la dernière…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s