Tom Attend #5

Burma Shave  (Foreign Affairs, 1977)

Alors là, y’a un fossé culturel qu’il semble opportun de combler : la marque de crème à raser Burma Shave était célèbre aux Etats Unis pour ses panneaux publicitaires « à épisodes » placé sur les routes, chacun des panneaux comprenant une partie du message publicitaire ( par exemple cette série de 1939 : If you dislike / Big traffic fines / Slow down / Till you / Can read these signs / Burma-Shave (Si vous n’aimez pas / Le traffic intensif / ralentissez / Jusqu’à ce que / vous puissiez lire ces panneaux / Burma Shave) disposés sur 6 support éloignés d’une centaine de mètres chacun, bon parfois une image vaut mieux qu’un long discours). Du coup, Tom est en route pour Burma Shave, c’est-à-dire, en route pour la route, comprenez pour nulle part (un peu laborieux comme explication, mais ça valait le coup de tenir jusqu’ici, non ?). La vie de clochard céleste a ses limites et malgré un duo avec Bette Middler, star de la pop outre-Atlantique, Foreign Affairs ne se vendra pas plus que ses prédécesseurs. Faut dire qu’il y met pas du sien, le Tom, il fait pas d’effort non plus. On est en 1977, le monde écoute les Sex Pistols et les Ramones et les beatnicks n’ont plus la côte. Et le La vie de bâton de chaise à l’Hôtel Tropicana commence à durer. Tom attend la deadline…

Bon allez, pour ceux qui ont lu jusqu’ici, une version télévisuelle et Grande Bretonne pas piquée des vers :

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s