Alain (térieur de) Bashung #8

Bombez (Novice, 1989)

Novice c’est l’ultime collaboration avec Boris Bergman et le début de celle avec Jean Fauque. Le calembour cède la place au coq à l’âne métaphysique (enfin, « t’es partie avec mes revenus » , c’est quand même pas rien) qui sera la marque du duo jusqu’à l’imprudence, dont le sommet sera certainement La nuit je mens (mais nous aurons l’occasion d’en reparler). Le rock version Johnny Kid et guitare twangy cède le pas devant une new wave synthétique et sombre. Alain déambule dans les rues de Vegas en smoking fatigué, un spraradrap® sur l’arcade sourcilière…L’est blessé Alain…au niveau économique, Play Blessures et Figure Imposée ont floppé comme c’est pas permis. Il est revenu dans le jeu avec SOS Amor (Single, 1984) et Passé le Rio Grande (1986), et les vieilles recettes un peu fatiguée (comme lui). Il lui en faut pas beaucoup pour qu’il replonge dans l’expérimental, tendance dark side of the moune. C’est plus fort que lui. Le verdict sera implacable, No(s)vice(s) restera confidentiel…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s