Le K des Kinks #4

Ni Biteulses, Ni Stones, KINKS!

Sunny Afternoon (1966)

Tout comme le Taxman des Biteulses sorti la même année, Sunny Afternoon fait référence aux nouvelles lois fiscales mises en place par Harold Wilson alors à la tête du Labour Party et du gouvernement… Bon d’accord, j’insiste pas… De toutes façons, comme cela arrive parfois (mais pas dans le cas du sus-dit Taxman des Scarabées, désespérément frontal) le résultat est bien supérieur à son sujet. Grace à une fabuleuse descente de basse, au ton comme toujours ironique de Ray Davies et à son positionnement comme un riche oisif descendant des bières glacées dans le parc de sa demeure, regrettant son yacht (saisi), sa femme (partie avec la voiture à la suite d’une dispute sordide) songeant à quitter le territoire, un vrai c****d, quoi, ce qui nous empêche totalement de nous apitoyer sur son sort…Ray, toujours sur le coté…

Par contre on ne sait pas si le clip dans la neige est une ironie supplémentaire de M. Davies, le résultat d’une blague ou d’un pari manqué…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s