Les flics ne dorment pas la nuit : la police au quotidien

Richard Fleischer était un spécialiste du film noir réaliste. En fait, le cinéaste américain aura touché à tous les genres.

Les Flics ne dorment pas la nuit, est un polar seventies à la fois film urbain et film policier avec Steacy Keach, George C. Scott et Eric Estrada dit Chips. Le scénario est inspiré d’un roman de Joseph Wambaugh.

En utilisant des acteurs de générations différentes, Richard Fleischer raconte cette transmission entre les générations au sein d’une unité de police qui parcourt les rues de Los Angeles. Il construit l’histoire comme une chronique pour montrer une Amérique qui est en train de basculer dans la violence urbaine et policière. La scène de la bavure policière est exemplaire à plus d’un titre. Avec Fleischer pas de thèses ni de leçons que du vrai cinéma. 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s