Soudain l’été dernier : beach-boys…

Une nouvelle fois, c’est avec le cinéma que je découvre une oeuvre de Tennessee Williams.  Soudain l’été dernier est une adaptation d’une pièce de théâtre de Tennesse Williams, qui ne reconnaissait pas son oeuvre dans le film de Joseph L. Mankiewicz. Il lui reprochait  la fin réaliste. En fait, il vomissait le film.

Pourtant Soudain l’été dernier figure parmi les chefs-d’œuvre de son réalisateur, Joseph L. Mankiewicz. La position de Elizabeth Taylor au zénith aurait pu d’un sujet glauque faire un énorme succès.

C’est avant tout un grand film d’acteurs et le film d’un grand réalisateur qui montre un grand sens de la mise en scène et de la direction d’acteurs.
Et ce n’était pas gagné parce que Elizabeth Taylor joue aux côtés de Katharine Hepburn : u
n duel entre deux grandes actrices et au milieu Montgomery Clift plongé au cœur de l’intrigue psychanalytique. 

Katharine Hepburn, elle, pouvait  tout jouer comme des monologues en gros plan, sans éclairage spécial, tandis que pour Elizabeth Taylor, on devait faire appel à tous les moyens possibles comme les images de la star utilisée comme appât, inoubliable dans son maillot de bain blanc. Les séquences montrant Elizabeth Taylor sur la plage appartiennent aux images les plus érotiques du cinéma hollywoodien de l’époque.

 Soudain l’été dernier m’avait beaucoup frappé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s