Dernier train pour Busan : Zombies au pays du matin calme

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du TGV coréen se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

Adapté d’un manga, Dernier Train pour Busan réussit plusieurs paris du film d’horreur en rendant crédibles les séquences d’invasion et les courses-poursuites…Le rythme est frénétique, un suspense haletant. C’est simple, c’est efficace…un bon film de genre avec une dernière scène terrible…

Ce n’est pas qu’un film catastrophe, Yeon Sang-ho traite la figure du zombie comme une métaphore de la société contemporaine, façon Romero. C’est quand même mieux que World War Z avec Brad Pitt en sauveur de la planète.

Heureusement il y a le cinéma coréen.

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s