Anthologie subjective de la chanson francophone #22

Herbert Pagani, La bonne franquette, 1974

Qui se souvient d’Herbert Pagani (1944-1988) en ce début de XXIème siècle…Polyglotte omnipotent (chanteur, traducteur, illustrateur, peintre…), né à Tripoli (Libye), mort à Palm Springs (Californie) enterré à Tel Aviv, Herbert Pagani est un citoyen du monde. La Bonne Franquette ne cache pas ses origines klezmer (on imagine bien une scène rabbijacobienne dessus)—ce qui eut pour malheureuse conséquence d’en faire un classique du club Med de la grande époque—celle des bronzés (il ne manquerait plus qu’elle soit repris par Patrick S. et là, ce serait le pompon). Grande chanson de la teuf, injustement oubliée, il était tant de réparer cette injustice, car comme on a déjà eu l’occasion de le dire, les Agafarots n’aiment pas l’injustice. Dont acte !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s