On sait jamais comment i’ s’appellent #16

Charles Denner (1926-1995) :

Charles Denner, c’est avant tout une diction, une voix et une présence assez incroyable pour un petit bonhomme. C’est cette présence qui en fait un des grands partenaires du Bébel flamboyant des grandes années. Il a bien sûr été l’homme qui aimait les femmes pour Truffaut (1977), le tueur cynique de L‘aventure c’est l’aventure (Claude Lelouch, 1972), Lelouch pour qui il fut aussi un Robert dans Robert et Robert (1978). Contrairement à nombre d’acteurs de second plan (mais aussi à pas mal de premiers rôles), sa filmographie est à la fois ahurissante (Costa-Gavras, Verneuil, Sautet, Louis Malle, Rappeneau…) et vierge de panouilles alimentaires.

Charles Denner était un type étonnant, maquisard-chasseur alpin, amourreux de la montagne, croix de guerre en 1945. Un site magnifique, riche et encore en construction lui est dédié ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s