Tom attends #9

Jockey Full of Bourbon (Rain Dogs, 1985)

Comme souvent dans le ouokènouol, ça se joue à pas grand chose…ici, c’est le riff démoniaque du grand Marc Ribot qui fait la différence et lance le titre sur une piste neo-orléanaise, bayouteuse, façon blues surréaliste. Les paroles enchainent, du grand Tom Waits fin de soirée, plein de Bourbon, il tient plus debout et se retrouve sur la pelouse avec la femme de quelqu’un d’autre… C’est aussi l’ouverture de Down By Law (Jim Jarmush, 1986), où l’on retrouve le grand Tom en Disc-Jockey déphasé, victime d’un traquenard, enfermé dans une geôle louisianaise avec un filet sur la tête, John Lurie en mac taciturne et le ludion Roberto Benigni en roue libre. Un grand moment de ciné indé des années 80.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s