Le petit taureau de retour #7

Quatre boules de cuir (1968)

Une fois de plus c’est l’écriture cinématographique qui frappe. 4 boules de cuir c’est Nous avons gagné ce soir (The Set Up, Robert Wise, 1949), Le champion (Champion, Mark Robson, 1949), en trois minutes sur un fond de jazz qui envoie, ponctué par les boxe, boxe. Tout l’art nougarien est là : donner à voir, à entendre, cadencer et rythmer son propos. C’est pas du nougat, c’est pas rien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s