Le K des Kinks #7

The Kinks Are the Village Green Preservation Society (1968)

En 1967, les Biteulse ont produit le premier concept album (ce qui est totalement faux : le concept de Sergeant Pepper est complètement vaseux, il ne tient même pas une face et puis Johnny Cash faisait des concepts albums depuis 1960, mais passons). Les Kinks s’engouffrent dans le truc un peu hip. S’engouffrer, c’est bien le mot : pendant 10 piges ils ne vont faire que ça, pour le meilleur—beaucoup—et pour le pire—pas mal aussi. The Village Green en est le premier avatar. Les Kinks se transforment en défenseurs des parcs villageois—chaque village anglais a son parc—Village Green—avec son gazon taillé au cordeau, ses arbres idoines et ses écureuils gris qui ont depuis longtemps chassé les roux–du trainspotting, de la bière tiède et des vieux albums de photos. L’album fera flop mais est l’objet d’un culte grandissant depuis. Culte compréhensible : l’album est un parc à huitres perlières !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s