Neil, toujours jeune #6

Southern Man (in After The Gold Rush, 1970)

Brûlot anti-raciste, d’où jaillissent les images totémiques du Sud des Etats Unis, grandes propriétés d’albâtre aux colonnades pseudo-antiques, cabanes en planches, champs de coton et croix qui brûlent. Dans l’Amérique des années 70, après les victoires des droits civiques, l’égalité n’est toujours pas un acquis. Ça énerve le Loner, tout comme cela mettra en branle la machine à soli de CSNY sur scène ! Cela entrainera une réponse (qui concerne aussi Alabama sur Harvest) de Lynyrd Skynyrd avec Sweet Home Alabama (ditto « J’entends que Mr Young chante à son sujet[le Sud] / J’entends que ce vieux Neil le descend / Bah j’espère que Neil Young se souviendra / Que l’homme du Sud n’a pas besoin de lui »). Mais comme c’est une bonne chanson et pas un tweet pourri, cette réponse, loin de déclencher une antipathie hargneuse engendrera une réelle sympathie entre Neil et Ronnie Van Zant, ce dernier arborant souvent en concert un T shirt à l’effigie du vieux Neil (voir la vidéo) ! Ah, la grande fraternité du wokenwol !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s