J’aime pas la pop anglaise #8

…mais c’est une reprise de soul qui tue: Tainted Love / Soft Cell (1981)

Il faut rendre une grâce éternelle à Marc Almond & Dave Ball, car grâce à eux, Tainted Love ne restera pas un énième single de soul des 60’s oublié et remisé sur des best of à vil prix alimentant les présentoirs des stations-services de la route 66, mais le tube interplanétaire qu’il méritait d’être. En donnant une nouvelle jeunesse synthétique et pop à cette perle soul enregistrée dans l’indifférence absolue en 64 par Gloria Jones, Soft Cell a bien mérité de la musique de jeune de danse !

 

 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s