Anthologie subjective de la musique américaine #25

Melissa Laveaux, Totalito (in Radyo Siwel, 2018)

Melissa Laveaux, qui partage presque le patronyme de l’illustre prêtresse vaudou Marie Laveau, s’était jusqu’à présent illustrée dans une sorte de post-rock pas toujours fabuleux au sein du label spécialiste du genre (le post-rock pas toujours fabuleux), No Format (mais ils font aussi plein d’autre trucs très très bien et ont développé une identité visuel reconnaissable entre mille, ce qui est assez rare pour label et mérite donc notre admiration). Avec Radyo Siwel, elle revient à ses origines haïtiennes, adaptant nombre d’airs traditionnels, dont ce Totalito transformé en quasi twist idéal pour débuter les soirées près du boucan

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s