Le petit taureau de retour #8

Locomotive d’or (1973)

Citoyen de la world, Claude s’enchaîne (sans chaînes ?) à l’Afrique une fois de plus pour cette chanson, qui, à l’époque, n’a pas son pareil. Ce n’est plus du domaine de la modernité, c’est futuristique. Et c’est parti pour litanie hors-format. Même si en 1973, les chansons de plus de 7 minutes sont légions, rares sont celles qui se déroulent sur le même riff—on est plutôt dans le changement de tonalité toutes les 2 minutes. Mais Claude l’africain envoie le bois direct dans la chaudière de sa loco-motive d’or !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s