J’aime pas la pop anglaise mais… #8

…Chrissie Hynde est d’Akron, Ohio :

Pretenders / Stop Your Sobbing (in Pretenders, 1979)

Produit par Nick Lowe, grand aquoiboniste pop britannique, qui était déjà derrière l’éclosion du génie pop d’Elvis Costello, le premier album des Pretenders était prévu pour sortir au 1er janvier 1980 et définir le son de la toute nouvelle décennie. Suite à des galères de label, de pressage, de livraison, il n’en fut rien et les années 80 furent maudites et donnèrent naissance à la synth pop, à la new wave et autre electro pop  qui décimèrent les oreilles d’une génération entière (pour le coup, la mienne), et le groupe lui même (fin 83, il ne restait que Chrissie Hynde et le batteur sur cette terre). Le premier album homonyme des Pretenders tient néanmoins encore salement la route et leur reprise de Stop Your Sobbing de l’immense Ray Davies se permet le luxe d’être meilleure que l’original (des Kinks tout de même). Elle est aussi (ATTENTION, Carnet Rose) à l’origine de la relation entre Sir Raymond Douglas Davies  et Christine Ellen Hynde, et donc de leur fille Natalie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s