RIP Swamp Fox

Tony Joe White (1943-2018)

Oh, cela n’à guère fait la une de la presse nationale ou régionale, mais l’inventeur du Swamp Rock, le Swamp Fox en personne, celui qui avait démontré que même les trolls aimaient le rock’n’roll nous a quitté le 24 octobre dernier. Après avoir fourni quelques tubes à ses pairs (Elvis, Ray Charles, Tina Turner, s’il vous plaît, pas de la p’tite bière, si vous me permettez), avoir mené une carrière plus laid-back que JJ Cale, s’être compromis dans les années 80 avec des albums moyens et une barbiche qui prouvait bien que l’homme savait qu’il se laissait aller, puis être revenu aux affaires dans les années 2000 avec une guitare en bois et une poignée d’albums qui recelaient quelques pépites, Antoine Joseph Blanc s’est finalement immergé dans les marais d’Oak Groove, Louisiana, laissant les amateurs de wakènwol inconsolés. Ci-dessous la preuve qu’un batteur,une cry baby suffisent amplement à produire du son funky! R-I-P.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s