Anthologie subjective de la chanson francophone #28

Guy Béart, La Chabraque, 1960

Entendons-nous bien, moi, je suis comme tout le monde, j’aime pas Guy Béart. Le pire truc qu’on lui ait fait, c’est Tonton Georges qui l’a commis en disant qu’il aimait bien Guy Béart et qu’il tenait à le dire « parce qu’on l’oublie toujours ». Pire vacherie, y’a pas.

Donc j’aime pas Guy Béart, mais je suis pas le seul et surtout, je suis en bonne compagnie…Ça n’empêche pas ce brave Guy d’avoir fait de bonnes chansons, au moins une, La Chabraque, mais il a une excuse, elle n’est pas de lui.

Je m’explique : si la musique est bien béartienne, les paroles sont de Marcel Aymé et l’on reconnait bien là le désespoir poisseux et métropolitain de l’auteur de La traversée de Paris, dont je ne saurai trop vous conseiller la lecture, c’est une nouvelle, ça se lit en deux coups les gros, et ça n’a pas tellement de rapport avec le film homonyme.

Voilà. J’aime toujours pas Guy Béart, mais ça ne m’empêche pas d’être objectif !

Version orchestrée (dans l’ancien temps, quand un artiste changeait de maison de disques, il réenregistrait ses vieux tubes en version modernisée pour que le label n’ait pas à racheter les anciennes versions…)
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s