R.I.P Leon l’Os Rouge !

Leon Redbone (1949-2019)

On ne prend pas de gros risques en affirmant, de manière néanmoins totalement péremptoire, que le décès de Dickran Gobalian, plus connu, même si pas tant que ça, sous le pseudonyme de Leon Os Rouge ne va pas faire les gros titres de la presse de fin de semaine—à moins qu’il ne se passe vraiment rien d’autre. Car même s’il est assez rare qu’un Canadien né à Nicosie fasse une carrière, aussi obscure soit-elle, en chantant principalement des chansons plus vieilles que lui avec une voix de canard asthmatique en s’accompagnant avec une guitare en bois, coiffé d’un véritable Panama® et pourvu de lunettes fumées en toute occasion, l’information risque fort d’être reléguée aux infâmantes pages culture des quotidiens, c’est à dire après le sport, autant dire nulle part! Les gazettes ne sont, hélas, plus friandes de zozos de cet acabit, et c’est fort dommage…Comme disait Tonton George, j’ai peur que la fin du monde soit bien triste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s