L’été en tube #7

Où l’on retrouve le tube incongru

Porque te vas ?, Jeannette, 1976

La chanson date de 1974 mais passe totalement inaperçu au moment de sa sortie. Elle connait le succès 2 ans plus tard alors qu’elle accompagne le générique de fin de Cria Cuervos, film de Carlos Saura, unanimement salué dans le monde, Grand Prix du Jury à Cannes en 1976, César®du meilleur film étranger 1977, Golden Globe®dans le même domaine en 1978. Un film dont le pitch (dans le Madrid des années 1970, Ana, dix ans à peine, a été témoin de la mort de ses parents. Élevée par Paulina, sa tante maternelle, avec laquelle elle ne s’entend pas, elle se réfugie alors dans ses rêves et souvenirs pour retrouver sa mère—merci ki, merci wiki) donne absolument envie de ne pas le voir (méchanceté purement gratuite, puisque, comme on s’en doute, je ne l’ai pas vu), alors acheter le disque ?!?!?

Mais la chanson est d’une innocence intemporelle qui emporte l’adhésion, à la fois sautillante et mélancolique, avec ses cuivres tonitruants et la voix de Jeannette, que l’on n’entendra plus beaucoup par la suite. Les nombreuses reprises attestent :

  1. De l’immense pouvoir d’entêtement de la mélodie (qualité première du tube)
  2. De son intemporelle intemporalité !
  3. que quand c’est bon, y’a pas meilleur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s