Guide(s) du rocker


Rock’n’roll animals : Grandeur et décadence des rock stars, 1955/1994, David Hepworth, Rivages (coll. Rouge), 2018(Uncommon People: The Rise and Fall of the Rock Star. London: Bantam Press, 2017)

« Des hommes blancs mal fagotés qui passaient leurs journées enfermés chez eux à mémoriser des titres de faces B au lieu de sortir avec des filles ». C’est ainsi que David Hepworth décrit les rock critics des années 70 et par extension les fans hardcore de rock à l’époque où internet était en développement comme outil de communication militaire exclusivement. A l’époque où les rock stars existaient. Car pour David Hepworth, la rock star ne peut survivre à l’époque des réseaux sociaux. Bien sûr nous avons notre royauté pop, mais cela n’a plus rien à voir avec la rock star. Hepworth s’en fait l’archéologue en 40 moments du rock’n’roll, de la Génèse (l’enregistrement de « Tutti Frutti » par Little Richard à la Nouvelle Orléans, 1955) à l’Apocalypse, 40ans plus tard, l’avènement d’Internet et la fermeture de la boutique ouekènouol ! David Hepworth est britannique, son ton est à la fois détaché et impliqué (le ouakènouol c’est sa vie), ironique mais pas moqueur. La lecture de son opus est chaudement recommandée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s