J’aime toujours pas la pop anglaise…

et ça s’arrange pas

C’est balot, ils sont Ecossais :

The Waterboys, The Whole of The Moon (1985)

Qui se souvient des porteurs d’eau ? Ils ont été emportés par les années qui nous séparent des 80’s synthétiques qui sont, ces jours-ci, l’objet d’un revival que ceux qui ont vécu cette période maudite de la pop, où le ouakènouol s’est dilué dans des nuages de DX7 et autres Roland® (comme le principe actif dans une granule homéopathique) ont bien du mal à comprendre. Au milieu du marasme synthétique, quelques uns essayaient de faire encore du rock. Les Waterboys étaient de ceux là…

Qui se souvient des porteurs d’eau et de leur rock héroïque et lyrique qui fit si peu florès qu’eux-même l’abandonnèrent au profit de la mythologique musique de leurs cousins celtes d’outre-mer d’Irlande dans le fabuleux Fisherman’s Blues (1988)…

Qui se souvient que Mike Scott, en rupture de Porteurs d’eau, produisit en 1995 un fameux album solo.

Pas grand monde je crois…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s