Little Girl Blue #2

On s’est un peu lancé dans le flou dans le final de l’épisode précédent en annonçant l’arrivée subséquente des filles dans la musique bleue. Le fait est qu’elles furent parmi les premières à en enregistrer…

Bessie Smith, 1894-1937, la reine du Blues des années 20-30

Ça a commencé dès les années 20 et ça s’est pas arrêté ensuite

Mamie Smith (1883-1946, aucun lien avec Bessie) enregistre le 1er blues enregistré , Crazy Blues, en 1920
Ma Rainey ( 1886-1939) la daronne du Blues
Etta James (1938-2012) qui grava de furieuses faces pour le label Chess

De temps à autres, comme Fat Possum Records, évoqué précédemment, on retrouvait une pépite dans les eaux boueuses du Mississippi…

Elizabeth Cotten (1893-1987) totalement autodidacte, gauchère, elle invente son style de picking (mélodie au pouce et basses avec les autres doigts, soit l’exact inverse d’un picking traditionnel) qui porte son nom
Precious Bryant (1942-2013) enregistre son premier album à 60 ans sur le label Terminus

Mais le Main Stream, le « milieu de la route » comme l’appelait ce bon vieux Neil, qui n’aimait rien tant que les fossés, avait, là aussi, fait son œuvre et affadi le propos. Comme souvent, la virtuosité supplantait le discours…

Ça pouvait pas durer…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s