Et maintenant ?

Gilbert Bécaud, 1927-2001

Qui se souvient de François Silly, dit Gilbert Bécaud (pour l’export, Silly pouvant porter préjudice) né il y a exactement 93 ans aujourd’hui à Toulon ?…De ses cravates à pois, de sa voix maltée goudronnée à la gitane sans filtre, de ses costards bleus, de sa main sur l’oreille et l’autre au piano ? De sa présence vaguement inquiétante, de son attitude qui trahissait ce qu’on appelle poliment « un caractère » ? Pas grand monde. Absent des grands raouts commémoratifs, peu d’artistes se réclamant de lui, moins consensuel que les chanteurs rive gauche de la même époque, Gilbert Bécaud, c’est l’oublié de la chanson française

Et pourtant…

  • C’est pour lui qu’en 1955, 4000 jeunes venus assister à son concert à l’Olympia ont cassé, pour la première fois les sièges de la salle mythique du music-hall français.
  • c’est à cause de lui que tous ceux nés entre 1960 et 1975 ont eu au moins trois Nathalie dans leur classe
  • c’était Mr 100000 volts, une énergie scénique et sonore inouïe au pays de Tino Rossi
  • c’est l’artiste français le plus repris avec Je t’appartiens, adapté en anglais sous le titre Let It Be Me, et interprété par tout le monde et son cousin.

Instaurons donc officieusement le 24 octobre Gilbert Becaud Day et dorénavant engageons-nous à écouter au moins 1 titre de ce bon vieux Gilbert, chaque 24 octobre (ça va, c’est pas l’Pérou).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s