Diego, libre dans ma tête

Alors, bien sûr aux Agafarots, nous parlons de musique…

..et de cinéma

Mais pas aujourd’hui.

Parce qu’aujourd’hui, le monde est en deuil…

Alors, aujourd’hui, on ne va parler que de foot, du vrai foot, celui des légendes, des Pelé, Cruyff, Platini et…Maradona, pour lesquels le football n’est qu’un jeu. Pour une fois, éloignons-nous des documentaires et des chansons qui veulent à tout prix montrer la face cachée des légendes, avec d’un côté, le virtuoses et de l’autre, le personnage complexe.

Regardons, en l’espace de quelques secondes, 2 vidéos qui peuvent résumer, parmi tant d’images disponibles, Maradona, le gamin en or, et Maradona, le simple joueur de foot : 25 juin 1986 Stade AZTECA au Mexique, Maradona imprenable, inarrêtable croque à lui tout seul les Diables Rouges : un vrai chef-d’œuvre.

On a l’impression que c’est facile , la grande classe

1er octobre 1986 – Stadium de Toulouse : Maradona peut être un dieu du foot et rater un pénalty, ou comment un gardien peut arrêter un pénalty sans bouger :

3 mois après la vidéo précédente.

Voilà.

R-I-P Diego Armando Maradona (1960-2020)

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s