La centrale

Le monde chez toi #8

Arrivée au Mexique, un pays qui semble désormais construire sa légende à partir de sa caricature

Alors que la réalité ressemblerait plutôt à un exil à la fois inévitable et impossible

Une dualité très bien rendue dans l’excellent roman de Jeanine Cummings, American Dirt, que l’immense Don Winslow a qualifié de « Raisins de la colère de notre temps ».

Nous passerons néanmoins par le Honduras et le Bélize au son de la musique Garifuna

Avant d’enchaîner avec la chanchona salvadorienne

Une petite croisière jusqu’à Puerto Rico pour écouter les maîtres du cuarto

Et enfin Panama, son chapeau tressé en Equateur, son canal, l’isthme qui nous mènera au pays de la cumbia et du palenque

Quittant la Centrale, nous aurons effectué le chemin inverse de milliers de ses habitants…

à suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s