Whole Lotta Respect

Robert Plant sort ces jours ci une suite à son magnifique album de 2007, Raising Sand, enregistrée avec la génie de l’herbe bleue Alison Krauss, surnommée l’Aretha Franklin de la musique de campagne.

Une occasion de rendre hommage à Robert, l’exact inverse de Mick, Keith, Roger, Pete et consorts, le type qui, depuis 40 ans, malgré des ponts d’or (on parle ici de centaines de millions de dollars), et les supplications limite gênantes de son comparse / guitariste / nemesis Jimmy Page, a refusé de retourner dans le passé et de reformer Led Zep.

Robert a tourné la page (jeux de mots, je remets 5frs dans le nourrain) depuis bien longtemps, privilège de l’âge et des royalties (tout Led Zep est pratiquement signé Page / Plant). Même si quelques esprits chagrins–il s’en trouve encore–disent que les titres zeppeliniens peuplent encore une bonne partie de ses concerts (mais qui songerait à reprocher à Sir Paul de chanter encore et encore les vieux tubes de son vieux groupe?…)

En bref, le Robert, il fait ce qui lui plait.

Et c’est comme ça qu’on l’aime—malgré quelques errances capillaires 80’s.

Donc total respect !

Robert Plant / Alison Krauss, Raise the Roof, Rounder Rcds, sortie le 19/11/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s