L’aloi des séries

Toi aussi, tu croyais que les séries allemandes, ça se limitait à Derrick, Tatort et autres Renard bref, des alternatives à la médication pour retrouver le sommeil post-prandial…Il est temps d’arrêter de vivre dans l’erreur !

On l’a mis en VO, il est bon parfois d’entendre la langue de Goethe…

Babylon Berlin, déjà le générique est une tuerie (après 28 épisodes, nous n’avons encore lu aucun nom, hypnotisés que nous sommes, tels des petits crabes qu’on caresse entre les yeux…).

On pourrait, ici, essayer de résumer l’intrigue de Babylon Berlin, mais ce serait un peu comme vouloir résumer la jungle avec une fougère, deux cactus et un perroquet empaillé. Qu’on se rassure, néanmoins, à l’image, ça passe crème…

Berlin, 1929, c’est Babylone au sens Bobmarleyen du terme. Hollywood, à coté, c’est une sous-préfecture du vice ! Berlin, c’est la capitale !

Berlin 1929, ce n’est, bien sûr, pas anodin. Il va se passer du lourd en octobre, la République de Weimar est fortement conspuée par les communistes et des types avec des chemises marronnasses commencent à envahir l’espace.

Berlin 1929, c’est une société malade et une frénésie qui précèdent le crash fatal de 1933.

Babylon Berlin, ça, c’est une série qu’elle est bonne ! On vient de dévorer la saison 3, on attend impatiemment la 4e !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s