J’aime pas la pop anglaise #27

mais j’aime la musique surf et les blaireaux

et ça tombe bien parce qu’il y a tout ça dans le dernier album des Surfing Magazines, Badgers of Wymeswold* ( Moshi Moshi Records, 2021)

Des guitares qui twang, des chansons pas prétentieuses pour deux ronds, influencées par les Modern Lovers de Jonathan Richman (on en sort pas), avec des clips faits à la main, ce serait dommage de se priver !

Et puis il savent où ils se situent, je cite : « Quand Kerouac parle de « la gaité intemporelle de ceux qui ne sont pas impliqués dans de grandes problématiques culturelles ou civilisationnelles » ils parlent de gens qui font une musique qui sonne comme la nôtre »ou encore « Comme Vincent Van Gogh, les Surfing Magazines sont de grands génies destinés à demeurer inconnus de leur vivant.  » Qu’ils restent encore un peu inconnus…

*= les blaireaux de Wymeswold

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s