On a perdu

mais comme on l’avait annoncé, on est plutôt content d’avoir eu tort, même si…on a pas eu si tort que ça… car si Les illusions perdues de Xavier Giannoli a bien été sacré meilleur film, il a obtenu les César®techniques (costumes, décors et photo, qu’on avait pas prévu, mais qu’on sous-entendait fortement) et celui de l’adaptation…On s’était pas trop trompés…

Il suffit d’y ajouter l’espoir masculin pour Benjamin Voisin qui, à 25 ans, tient le film de plus de 2h et en costumes, sur ses frêles épaules avec brio, et Vincent Lacoste, impérial dans son rôle de rédacteur cynique accro au haschisch qui obtient celui de meilleur acteur dans un second rôle.

On a joué, on s’est trompés, mais on est déçu en bien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s