Bossa Nova : un mouvement perpétuel

Brésil, 1958. Une musique et un style inimitables venaient de naître.

En 1958, un nouveau genre musical laissait les producteurs sceptiques. Cette rencontre entre la samba brésilienne et le jazz moderne, comme l’a définie Jobim, allait séduire la planète entière.

João Gilberto, Vinícius de Moraes, Jobim, Stan Getz : rien que pour vos oreilles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s