Anthologie subjective de la chanson francophone #6

Bill Baxter, Petit avec des grandes oreilles, 1982

Du grand n’importe quoi, certes, mais du grand n’importe quoi avec du ouakènouol dedans. On se souvient (un peu) plus de Bill Baxter, groupe famélique des 80’s en costards pastels et chemises hawaïennes, pour leur adaptation de la comédie musicale inspirée par le chef d’œuvre de Billy Wilder, Embrasse-moi, idiot ! voire pour leur duo avec Tippa Irie, Bienvenue à Paris, mais c’est déjà leur chant du cygne et ils disparaissent dans les limbes de la variété française des années 80. Dommage ! Petit avec de grandes oreilles a deux avantages : 1°) le texte est stupide, 2°) la musique n’est pas trop marquée par le son top 50 boites rythmes pélos et claquements de doigts synthétique. C’est pour ça que ça rocke…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s