Anthologie subjective de la musique américaine #3

J B Lenoir, Down In Mississippi,1966

JB Lenoir est un des seuls (le seul ?) bluesmen à écrire des chansons politiques (Eisenhower Blues), pacifistes (Vietnam), antiracistes et antiségrégationnistes  (Alabama Bues et Down in Mississippi). Le deuxième couplet de Down in Mississippi est assez parlant : « ils ont fait une saison pour la chasse au lapin / Si tu en tuais un, t’allais en taule / la saison était toujours ouverte sur moi / personne avait besoin de permis ». Enchainement style coup-de-tête / balayette avec le 3e : « Moi j’ai rien contre le Mississippi / C’est là que ma femme est née / mais je m’considère comme un type chanceux / juste parce que je suis encore en vie » . Mais grâce au bon système ségrégationniste, ça va pas durer. L’année suivante, après un accident de voiture, il va à l’hôpital pour les Colored People, où ils lui disent tout va bien mon gars rentre chez toi et il meurt d’une hémorragie interne 3 semaines plus tard.

Ry Cooder, grand historien de la musique américaine, en donnera plusieurs versions, qui, si elles n’égalent pas la simplicité rustique et chaloupée de l’original, auront au moins le mérite de faire connaître ce bon vieux JB à des profanes comme moi à l’époque (j’vous parle de ça, ça remonte à loin, ça nous rajeunit pas…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s